Catégorie : Non classé

Lettre au Rouen (TEch)

Le but

Le but de cette lettre à Rouen (TEch) : prendre le « pouls » du Rouen (Tech) et diffuser cette image (avec ses questions, ses coups de cœurs, ses propositions…) auprès d’un maximum d’acteurs liés au domaine tech afin de les inspirer.

En détail

Tout le monde a quelque chose à dire sur l’écosystème Tech/Start-up à Rouen. Chacun.e a son avis sur le sujet, des initiatives mal connues et qui mériteraient d’être mise en lumière, des idées pour faire changer les choses, des coups de coeur et de gueule, des retours d’expérience…

Bref tout le monde a des choses à dire mais personne n’a d’image précise de notre écosystème et des aspirations pour ce dernier.

Le but de cette “lettre au Rouen TEch” est que chacun.e puisse s’exprimer afin de faire émerger un véritable panorama de notre écosystème et de “prendre le pouls” de l’écosystème Tech à Rouen.

Concrètement ?

  • Remplissez le formulaire en décrivant vos envies, retours d’expérience, coups de coeur/gueule…
  • Je compilerai tous ces retours pour créer un livre blanc qui sera disponible en libre téléchargement et j’entrerai en contact avec tout l’écosystème (Ecoles, Start-up, incubateurs, investisseurs.euses, institutionnels, presse locale…) pour leur faire connaitre ce livre blanc et délivrer notre message.
  • Plus on aura de retours plus le portrait de sera fidèle et représentatif : alors n’hésitez pas à vous exprimer.

L’agenda

  • Fin de vos participations : 31 mars 2022
  • Publication du livre blanc : 30 avril 2022

L’avenir

  • Et pourquoi pas une lettre à Rouen (tech) tous les ans afin de prendre le pouls de notre belle agglomération ?

Contact

Exprimez vous

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfL8U6WJ7R_M1zGZj0yC0fcLEq8nrIHW-BfD2y8xL5CDsd63g/viewform?usp=sf_link

Cleyrop lance le 1er Datahub souverain européen et annonce un premier tour de table de 4M€.

C’est un grand plaisir pour moi de pouvoir enfin parler de Cleyrop : une future très belle entreprise ancrée à Rouen (et Paris).

Cleyrop lance le premier Datahub souverain Européens vous permettant de gérer grâce à un seul outils les différents acteurs du marché de la data et de l’IA.

Pour faire simple vous pouvez transformer un monceaux d’informations sans valeur en une véritable chaîne de traitement et de valorisation.

Je suis particulièrement heureux de la création de cette entreprise car j’apprécie particulièrement Arnaud Muller un des fondateurs (c’est le moment copinage ^^)

Le communiqué de presse

Cleyrop, premier éditeur de Datahub européen souverain fédérant l’excellence française de la “donnée” annonce une levée de fonds de 4M€ 

Cleyrop est le premier Datahub souverain permettant aux entreprises et au secteur public de maîtriser de bout en bout le cycle de vie des données. La plateforme permet de démocratiser, industrialiser la gestion, l’utilisation et la valorisation des données dans un cadre sécurisé et de confiance. 

Paris, le 25 mai 2021Cleyrop est une plateforme modulaire, clés en main, industrielle et sécurisée pour démultiplier les usages des données en intégrant les meilleures solutions Data et d’Intelligence Artificielle (IA) européennes

Créée en décembre 2020 par Lauren SAYAG et Stéphane MESSIKA (fondateurs Kynapse), Arnaud MULLER(fondateur Saagie) et Jérôme VALAT (fondateur oXya), Cleyrop apporte une réponse concrète, souveraine et sécurisée aux problématiques d’industrialisation de la gestion des données et de leur valorisation. Pour répondre rapidement aux attentes du marché en matière de Data et de souveraineté, Cleyrop lève 4 M€ en amorçage avec le soutien de Business Angels et de BpiFrance.

« Alors que la gestion, l’usage de nos données et de notre souveraineté numérique posent question au monde de l’entreprise et de la politique, il est de bon ton de rappeler que la France est une terre d’innovations gorgée de talents tout à fait en mesure d’y répondre. Cleyrop met à profit ce capital national, fédère son intelligence collective et ses technologies pour permettre à tous d’activer et libérer le potentiel de leurs données, d’en maîtriser l’usage, le stockage et la gouvernance ”,commente Jérôme Valat, cofondateur de Cleyrop.

« Nous œuvrons pour gérer les données dans un cadre de confiance totale et de sécurité absolue. Notre plateforme complète de parcours Data simplifie et démultiplie les usages des données. Surtout, elle joue la carte de la collaboration car nous pensons que “Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin”. Elle incarne collectivement l’excellence européenne » ajoute Stéphane Messika, cofondateur de Cleyrop. 

Cleyrop, ce qu’il faut savoir et retenir : 

“Lorsqu’il s’agit de transformation numérique et de généralisation des projets data, les maux ne manquent pas. Le manque d’approche industrielle et d’agilité dans la gestion des solutions data, de lisibilité de leurs coûts, le risque grandissant au niveau de l’intégrité des données (fuites, cyberattaques) sont autant de points de tension exprimés par les entreprises du secteur privé et public”, explique Arnaud Muller, cofondateur de Cleyrop.  

“La proposition de valeur et les bénéfices (métiers/usages/business) de Cleyrop apportent des solutions concrètes et pérennes à ces maux. Cleyrop offre des usages de la donnée renforcés pour des impacts business démultipliés, la transparence et maîtrise des coûts, une approche industrielle unifiée pour offrir confiance et continuité de service, le tout sécurisé et dans le respect de la conformité (RGPD, NIS)”, précise Lauren Sayag, cofondatrice de Cleyrop.

Grâce à Cleyrop, les entreprises vont retirer différents bénéfices métiers/business :

  • Accélérer l’adoption de solutions data européennes,
  • Disposer d’une approche industrielle unifiée sur ces solutions combinant engagements de services, avec une gestion unique des habilitations et droits d’accès de ces solutions, 
  • Renforcer les usages pour démultiplier les impacts business, 
  • Travailler sur des projets data en toute sérénité et confiance, 
  • Avoir une transparence et une maîtrise totale sur les coûts liés à la gestion de leur infrastructure data, 
  • Respecter les obligations de conformité. 

Cleyrop est le premier DataHub européen clés en main : 

  • Il propose un portail d’accès unique vers des données et une suite applicative évolutive permettant d’ingérer, stocker, traiter, exploiter et visualiser les données. Les applications partenaires : Saagie, Ekimetrics, Opendatasoft, Toucan Toco. 
  • Il propose aussi un ensemble de fonctionnalités et de solutions partenaires permettant de gouverner, cataloguer, orchestrer, superviser et monitorer les données et leurs traitements. Les applications partenaires : Saagie, Opendatasoft, Sekoia, Cosmian, DataGalaxy. 
  • Il facilite les étapes de sauvegarde et restauration, de migration et le changement d’infrastructure (Data Continuity). Les solutions partenaires sont: Outscale, Scaleway, OVHCloud. 
  • Il offre des capacités d’adaptation et d’intégration forte grâce à un réseau de partenaires intégrateurs privilégiés tels Kynapse, Groupe Open et La Forge
  • Cleyrop garantit une réelle indépendance et diversité de choix en matière d’infrastructures de calcul et stockage.

A propos de Cleyrop 

Cleyrop est une plateforme modulaire, clés en main, industrielle et sécurisée pour démultiplier les usages des données en intégrant les meilleures solutions Data et d’Intelligence Artificielle (IA) européennes. Créée en décembre 2020 par Lauren SAYAG et Stéphane MESSIKA (fondateurs Kynapse), Arnaud MULLER (fondateur Saagie) et Jérôme VALAT (fondateur oXya), Cleyrop apporte une réponse concrète, souveraine et sécurisée aux problématiques d’industrialisation de la gestion des données et de leur valorisation. Basée à Paris et Rouen, la future scale-up Cleyrop a réalisé une série A de 4M€ en amorçage avec le soutien de Business Angels et de Bpi France.

Retrouvez toutes les informations utiles sur Cleyrop : Twitter / LinkedIn

Les salaires I.T. 2020 dans l’agglomération Rouennaise

L’étude 2020

Nombre vote limité : 52 personnes. Chaque sondage Le Rouen TEch se situe sur ces ordres de grandeur, j’aimerai beaucoup faire croître ce nombre afin d’avoir des études plus fiables.

Quelle taille on pourrait atteindre une telle étude ?

Actuellement Le Rouen TEch représente une communauté de 800 personnes sur Twitter. Il me semble (de part la spécificité du média : la tech orienté dev/ops dans l’agglomération de Rouen) complexe de dépasser les 1000 follower sur Twitter.

À « profil » égal il peut y avoir des disparités deus à de nombreux paramètres :

  • Taille de l’entreprise
  • Politique de bien (ou mal) payé ses salariés ou son service de développement

Une étude tous les ans (ou 6 mois) permettra d’avoir une idée la plus à jour des salaires possibles dans l’agglomération Rouennaises.

Le télétravail

Le confinement de 2 mois a fait comprendre aux entreprises (en tout cas à celles ayant fait le choix de ne pas fermer les yeux) : n’hésitez donc pas à postuler bien au delà de votre « zone géographique de déplacement quotidien Acceptable ».

Certaines entreprises passent en full remote : ce sont donc des entreprises basées à Paris, Lyon, au Luxembourg, en suisse, en Afrique, en Angleterre …. et même sur d’autre fuseaux horaires – si l’entreprise a une forte maturité du remote – qui s’ouvrent à vous et des salaires à la hausse.

Résultats de l’étude

  • 52 réponses à l’étude
  • Chaque réponse était facultative : en effet tout le monde n’a pas la connaissance des salaires pratiqués sur tous les profils

Réflexion sur la transformation Digitale

« Avec la mise en place rapide du télétravail, les organisations se sont déjà confrontées à un problème de taille ; celui de l’accompagnement des collaborateurs à la transformation digitale. Et oui, qui dit télétravail dit visio conférences, »

A coté de la plaque.

La transformation digitale ce n’est pas donner un laptop et installer Zoom (teams, Skype, Google meet, hangout….)

La transformation digitale c’est une transformation profonde des entreprises par le biais de l’outil digital (qui n’est qu’un moyen et en rien une fin)

C’est donc remettre en cause :

  • ses R.H. : disparition des manager au profil de facilitateurs
  • plus de silos, mais des petites équipes auto§organisées et orienté projet
  • beaucoup moins de hiérarchie au profit de la collaboration
  • travail en multi-site (voir plus de site) : le fait de devoir être ensembles pour travailler n’est plus un frein. On peut donc travailler en réseau multi-site selon les projets

La transformation digitale est un sujet bien plus vaste que de aire du Zoom
Préparez vous à voir vos certitudes, vos habitudes disparaître pour se « transformer »

https://www.journaldunet.com/management/emploi-cadres/1490437-le-teletravail-un-nouveau-defi-pour-le-management/

(meetup) Atelier UX design avec Laurent Demontiers par Localhost

Les personas UX : une approche comportementale pour favoriser l’innovation

Dans cet atelier, Laurent Demontiers vous présentera les principes théoriques de la méthode des personas. Vous apprendrez comment l’utiliser pour identifier les segmentations comportementales de vos utilisateurs, et en déduire des opportunités d’usage, des opportunités fonctionnelles, ou des opportunités business. L’approche de Laurent est académique. Elle permet d’orienter et de justifier vos choix de conception dans un contexte d’innovation. Cet atelier est 100 % opérationnel. En sortant vous serez capable d’exploiter la méthode des personas en production.

Laurent Demontiers est un spécialiste de l’UX Design (Design d’eXpérience Utilisateur), qu’il enseigne à l’Université de Caen et à l’École de Management de Normandie. En 2017 il est cité dans le top 20 des UX designers francophones par le magazine Challenges. Depuis 1997 il conçoit des interfaces et des services pour des acteurs majeurs de l’internet français, des clients grands comptes ou des institutionnels. Certains de ses projets ont été primés à l’échelle internationale pour leur approche résolument innovante.

Date : Le 26 juin 2019 de 18:00 à 21:00
Lieux : Guidoline – 36 Rue Molière – 76000 Rouen
S’inscire : le lien ici – attention places limitées

Le Rouen Tech fait peau neuve

Le Rouen TEch quitte sa forme « wiki » trop orienté « annuaire » d’informations pour un format blog plus orienté actualité.

En cours de migration il manque encore pas mal de contenu, cela devrait arriver d’ici quelques jours.

Besoin aussi d’un bon coup de rafraîchissement : pas mal d’info plus à jour.
N’hésitez pas à participer en nous indiquant quelles sont les info à mettre à jour.